Conclusion de la 10e édition du festival docu de Wakefield (2019)

Quel festival!

D’abord, la grande annonce: le gagnant du prix de meilleur film du festival 2019, commandité par la fondation Leacross de Roslyn Bern, est (roulement de tambour…) : BECOMING WHO I WAS !!

Le film rempli de beauté raconte l’histoire d’un garçon né au Ladakh, dans le nord de l’Inde, qui est découvert comme étant la réincarnation d’un lama tibétain important. Si cela peut paraître banal, c’est parce que ces mots ne peuvent pas faire justice à l’histoire. Quand les dévoués du nouveau Rinpoché ne se manifestent pas pour le raccompagner à son monastère, lui et son tuteur doivent accomplir ensemble le voyage éprouvant au Tibet pour assurer la réalisation de son destin. Le véritable noyau de l’histoire est la relation remarquable et pure qui existe entre ce jeune Rinpoché et son oncle/tuteur. Les images du film sont superbes et permettent une incroyable intimité avec les personnages. 

Félicitations à l’équipe de cinéastes de la Corée du Sud, Jin Jeon et Moon Chang-Yong. Youpi!!

La concurrence pour le prix du meilleur film du festival, dont le gagnant est déterminé par un vote de l’auditoire, a été intense – plus d’un des autres films s’est rangé à moins de 0,5 du gagnant final. Ce n’est pas étonnant, vu le grand nombre de commentaires reçus soulignant la qualité de l’affiche présentée dans le cadre de cette 10e édition du festival annuel.

C’est ici l’endroit pour vous tenir au courant des nouvelles sur le 3e week-end docu annuel, qui sera projeté au Centre Wakefield La Pêche du 18 au 20 octobre 2019. Ce mini festival d’une fin de semaine se déroule chaque automne et présente une sélection de quelques-uns des meilleurs longs métrages documentaires courants du Canada et du monde, tous unis par un thème donné.

Sorry, comments are closed for this post.